Passer (et passé) vers la modernité : Serge Massé

Les Martel, les Daraiche, les Bessette, pour ne nommer qu’eux, le Country québécois compte un bon nombre de lignées familiales. Serge Massé n’y fait pas exception. Fils du légendaire Réjean Massé et frère de Chantal, le sympathique auteur-compositeur-interprète a su puiser dans ses racines familiales tout en donnant à son country un air frais de modernité.

Car, on ressent une douce brise, un vent de fraîcheur à l’écoute de « J’me la coule douce ». Enregistré au studio Média Musique, avec l’excellent Sébastien Dufour à la réalisation, Serge Massé a su, pour son album, recruter de bons musiciens pour l’entourer. Bravo à François Fortin, Guy Gagné, André Proulx, Jean-François Dery, Christine Giguère, Sébastien Dufour et Jean-Guy Grenier de nous permettre de nous « la couler douce » à l’écoute des 11 pièces originales de Serge.

Sans rupture, tout en progression et puisant dans ses racines, par son style musical, par sa qualité d’écriture, cet album illustre bien le passage, c’est mon avis, que le country québécois devra effectuer vers sa modernité pour sortir de sa marginalité. En espérant qu’il persiste, que d’autres « Serge Massé » émergent et que les amateurs de country « moderne » québécois répondent présents!

______________________________________________________________________________________________________

La parole à Serge Massé

À ce jour, de quoi êtes-vous le plus fier dans votre carrière ?
D’avoir fait mon album réalisé par Sébastien Dufour et qu’il soit en nomination pour l’album de l’année à Montréal.

Quels sont vos prochains projets de carrière ?
Mes chansons sont déjà écrites pour mon prochain album qui sortira fin 2017. Je m’occupe aussi de mon Festival à Berthierville avec Steeve Desmarais.

Avez-vous un mot de la fin ? Quelque chose que vous aimeriez dire à nos lecteurs.
L’important c’est d’être passionné de ce qu’on fait. Ça vaut bien des reconnaissance et des trophées !

______________________________________________________________________________________________________
Stéphane Lévesque
Rédacteur :
Stéphane Lévesque